Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Safi Said, deputé Mouvement du peuple

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Safi Said, deputé Mouvement du peuple

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle   Nom : 		72189939_2367930443317159_3767233905447403520_o.jpg?_nc_cat=106&_nc_oc=AQkGKiPvQAZUgYFIQiPWomUnoHtcjKtAXbucKOf5mbNix9XAIoKloVLPxIiYkOZq-vo&_nc_ht=scontent.fymq3-1.fna&oh=9895ef200ff775eb6eb898d40ebca368&oe=5E45A154.jpg  Affichages :	21  Taille :		114,4 Ko  ID : 			60
    La cité de Carthage prospéra sous le règne d’Elissa, ses richesses se développèrent avec l’arrivée des nouveaux habitants et les affaires s’épanouissaient avec les commerçants qui affluaient de tout bord. Hiarbas, roi des Maxitans, le peuple autochtone, voulant mettre la main sur cette nouvelle richesse, réclama Elissa comme épouse sinon il déclarerait la guerre. La reine, refusant de trahir son serment de rester fidèle à la mémoire de son époux, décida de mettre fin à sa vie en se poignardant et se jettant dans le feu.

  • #2
    Oui je l'ai vu et j'ai suivi l’émission ou il en a parlé .. il a tout dit, ce n'est pas nouveau, l’état du parlement était comme ça même avant la révolution!!
    Mon honnêteté vous fait mal? Discutons!

    Commentaire


    • #3




      Alors que les députés se déchirent pour savoir qui doit présenter des excuses et qui doit abdiquer le premier, plusieurs autres restent muets, spectateurs de ce spectacle affligeant. Parmi eux, le député tête de liste « Nahnou Houna » (Nous sommes ici), Safi Saïd.

      La photo du député, la mine déconfite, visiblement écœuré par les tiraillements de ses collègues, a été très partagée sur la toile en ce dimanche 8 décembre 2019.



      Safi Saïd avait déjà exprimé sa déception du nouveau parlement depuis la séance inaugurale du 13 novembre 2019 s’interrogeant sur « la sagesse de son choix de s’être porté candidat aux législatives ». Une déception qui l’avait incité à remettre en question sa capacité à s’adapter à cette « hypocrisie et ingratitude » considérant même le retrait d’un parlement « sale, vieux, corrodé et désagrégé » et ce face au premier clash entre la députée du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi et le président de l’ARP et élu d’Ennahdha Rached Ghannouchi.

      Source: BusinessNews
      La cité de Carthage prospéra sous le règne d’Elissa, ses richesses se développèrent avec l’arrivée des nouveaux habitants et les affaires s’épanouissaient avec les commerçants qui affluaient de tout bord. Hiarbas, roi des Maxitans, le peuple autochtone, voulant mettre la main sur cette nouvelle richesse, réclama Elissa comme épouse sinon il déclarerait la guerre. La reine, refusant de trahir son serment de rester fidèle à la mémoire de son époux, décida de mettre fin à sa vie en se poignardant et se jettant dans le feu.

      Commentaire


      • #4
        La cité de Carthage prospéra sous le règne d’Elissa, ses richesses se développèrent avec l’arrivée des nouveaux habitants et les affaires s’épanouissaient avec les commerçants qui affluaient de tout bord. Hiarbas, roi des Maxitans, le peuple autochtone, voulant mettre la main sur cette nouvelle richesse, réclama Elissa comme épouse sinon il déclarerait la guerre. La reine, refusant de trahir son serment de rester fidèle à la mémoire de son époux, décida de mettre fin à sa vie en se poignardant et se jettant dans le feu.

        Commentaire


        • #5
          La cité de Carthage prospéra sous le règne d’Elissa, ses richesses se développèrent avec l’arrivée des nouveaux habitants et les affaires s’épanouissaient avec les commerçants qui affluaient de tout bord. Hiarbas, roi des Maxitans, le peuple autochtone, voulant mettre la main sur cette nouvelle richesse, réclama Elissa comme épouse sinon il déclarerait la guerre. La reine, refusant de trahir son serment de rester fidèle à la mémoire de son époux, décida de mettre fin à sa vie en se poignardant et se jettant dans le feu.

          Commentaire

          Chargement...
          X