Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Nouvelles mesures au profit des Tunisiens à l’étranger

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nouvelles mesures au profit des Tunisiens à l’étranger

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		nizo.jpeg 
Affichages :	43 
Taille :		9,3 Ko 
ID : 			211

    Lors d’une conférence de presse consacrée à l’exposition des mesures à même de combattre les impacts économiques de la crise du coronavirus, le ministre des Finances Mohamed Nizar Yaiche a annoncé de nouvelles mesures au profit des Tunisiens à l’étranger.

    « Permettre aux Tunisiens à l’étranger d’effectuer des dépôts en devises dans les banques tunisiennes à un taux concurrentiel par rapport à ce qui est en vigueur dans les pays de résidence » est l’une des principales mesures annoncées hier mardi 21 juillet par le ministre.

    Le ministre a indiqué également qu’il sera permis aux Tunisiens à l’étranger de bénéficier de l’enregistrement moyennant un tarif de 25 dinars sur chaque feuillet au lieu du tarif forfaitaire lors de l’acquisition en devises des divers biens immobiliers en vue de l’accomplissement d’une activité économique ainsi que les terrains, à l’instar des biens fonciers destinés à l’habitat et achetés en devises et bénéficiant actuellement de l’enregistrement au tarif fixe.

    Yaiche a passé en revue les principales mesures réservées à la colonie tunisienne à l’étranger et consistant à permettre aux Tunisiens qui ont bénéficié du système d’exemption totale des impôts sur l’importation d’une voiture de régler leur situation douanière en s’acquittant de 35% ou 40% du montant des impôts exigés selon la cylindrée et la nature du carburant au lieu de 100% de la levée d’interdiction de cession.

    Le ministre a souligné que ces nouvelles mesures soutiendront les efforts de l »Etat pour impulser l’investissement privé et l’emploi, en plus de l’amélioration du climat des affaires grâce notamment à la mise en oeuvre de l’échange électronique des documents, la généralisation de la signature électronique et la simplification des procédures administratives.

    Source: Webdo
    La cité de Carthage prospéra sous le règne d’Elissa, ses richesses se développèrent avec l’arrivée des nouveaux habitants et les affaires s’épanouissaient avec les commerçants qui affluaient de tout bord. Hiarbas, roi des Maxitans, le peuple autochtone, voulant mettre la main sur cette nouvelle richesse, réclama Elissa comme épouse sinon il déclarerait la guerre. La reine, refusant de trahir son serment de rester fidèle à la mémoire de son époux, décida de mettre fin à sa vie en se poignardant et se jettant dans le feu.
Chargement...
X